Massaert Philippe

Profession :


Analyste/Développeur à Publimail SA et consultant informatique indépendant.


Date de naissance, âge :


20/09/1979 – 32 ans

Localité :


Daussoulx

Contacts :


Rue de l’échangeur, 86
5020 Daussoulx

GSM : 0497/16.37.12
mail : philippe@massaert.be
Site web : www.massaert.be
blog : http://www.massaert.be/?q=blog

Facebook : http://www.facebook.com/pmassaert

Twitter: https://twitter.com/#!/Massaert


Mes centres d’intérêts :


  • Administrateur de la Maison des jeunes de Jambes (Maison de jeunes statut MJ2 par la FWB)
  • Membre fondateur et membre du comité d’Astronamur ASBL (ASBL de promotion des sciences).
    Plusieurs participations aux FUNDP par des présentations de conférences sur des thèmes qui visent la promotion des sciences chez les 8-18 ans (printemps des sciences) et l’animation d’évènements scientifiques et astronomiques avec un public plus large (7-77ans) tels quel Nuits des étoiles (Euro-space center), Nuits de l’obscurités,…
  • Marié à une enseignante de la Ville de Namur.En résumé : très actif dans les domaines de l’éducation, les sciences et le secteur socioculturel, ce qui englobe parfaitement les aspects scolaires et extrascolaires de la jeunesse namuroise.
  • Responsable de communication et membre du Bureau des Jeunes MR de Namur

Mon projet pour la ville :


Résident dans le nord namurois depuis toujours, je connais cette région pour son caractère rural et agricole et j’entends bien le préserver. Accroissement démographique oblige, nous devons accepter des projets ambitieux capables de se fondre dans l’environnement namurois tout en créant ainsi une réelle dynamique de quartier sans en accepter sa dégradation au profit d’implants immobiliers mal étudiés et ce, à n’importe quel prix.
En effet, Namur exposant des visages aussi variés qu’intéressants, il est important de souligner qu’un tiers des namurois sont extra-muros et façonne cette ruralité au quotidien.
La construction d’une synergie entre les bourgs namurois avec le cœur de la ville doit donc être une des priorités. Cela se traduira notamment par un meilleur soutien des associations locales et des comités de quartiers.
Enfin, l’intensification des moyens dans le monde socioculturel et sportif de nos jeunes namurois est primordiale. Il est fondamental de les aider à trouver des solutions à bâtir leur avenir sur des bases fortes et à favoriser leur épanouissement dans leur art en leur étayant le plus large panel possible de disciplines potentielles en invitant, par exemple, des associations dynamiques vers les centres d’informations de jeunes ou des maison de jeunes tout en veillant attentivement au mode de fonctionnement de ces institutions subventionnées.


Les autres candidats