LE SPORT ET LA SANTE


8.sport


Le sport est tantôt un spectacle, tantôt le vecteur d’une image, tantôt un loisir, tantôt un facteur d’intégration. Mais il est aussi un moyen de promotion de la santé, raison pour laquelle sport et santé sont intimement liés.

 

 

Le sport

 

Le MR entend développer une politique sportive déclinée sous plusieurs aspects : sous l’aspect du sport de haut niveau, sous celui des clubs et sportifs amateurs, sous celui des manifestations et évènements ponctuels et, enfin, sous celui de la formation des jeunes.

 

Le MR propose dès lors de :

 

- Favoriser l’émergence de clubs « porte-drapeaux », dignes de représenter une capitale régionale. Le MR souhaite donc tout mettre en œuvre pour promouvoir le développement et l’ancrage de clubs ambitieux. Qu’il s’agisse de football, rugby, basket-ball, volley, hockey, athlétisme, tennis de table, etc., ériger des infrastructures de haut niveau et de qualité grâce, notamment, à des partenariats public/privé et la recherche de subsides.

 

- Favoriser le développement et la progression des clubs en fédérant les énergies et veiller à encourager les initiatives individuelles.

 

- Poursuivre la politique de développement des infrastructures sportives susceptibles de répondre quantitativement et qualitativement à l’attente des citoyens désireux de pratiquer un sport en ayant une attention particulière pour les écoles de jeunes.

 

- Accueillir des évènements sportifs d’ampleur internationale.

 

- Continuer à apporter une aide logistique des services communaux notamment en matière d’entretien de locaux et terrains, et à dynamiser et multiplier les  d’événements et manifestations ponctuels.

 

- Inciter à la pratique sportive dès le plus jeune âge.

 

- Continuer à promouvoir et renforcer le sport à l’école communale par l’organisation de compétitions interscolaires (championnats inter écoles, cross inter écoles, olympiades du sport) et veiller à la diversité des disciplines sportives pratiquées au sein des écoles communales.

 

 

La santé

 

La santé est le bien le plus précieux de l’individu.

 

Bien que le niveau actuel des prestations des acteurs publics namurois soit appréciable, le MR souhaite mener une politique tendant à une amélioration constante. Cela passe par l’adoption de mesures préventives, administratives et incitatives.

 

Le MR propose de :

 

- Garantir le maintien et l’amélioration permanente de l’offre publique et du niveau qualitatif des soins au travers des investissements humains et technologiques nécessaires.

 

- Poursuivre l’implication dans la gestion du CHR Sambre et Meuse en veillant à son équilibre financier.

 

- Continuer à développer toutes collaborations et ouvertures possible avec les hôpitaux privés, voisins et avec les structures qui œuvrent dans le domaine de la santé sur le territoire namurois.

 

- Mettre en place un projet pilote d’ouverture de lits d’accueil transitoires entre le retour à domicile et la sortie de l’hôpital.

 

- Renforcer les politiques de prévention contre les assuétudes, plus particulièrement auprès des jeunes et des écoles.

 

- Sensibiliser les namurois à l’importance d’une alimentation saine et équilibrée et aux dangers de la surconsommation de médicaments.

 

- Organiser des campagnes d’informations ciblées sur des sujets tels que la lutte  contre les maladies sexuellement transmissibles et le SIDA.

Retour